Ce que j’ai appris en 2020…

En ce début d’année, je souhaite partager avec vous plus que les vœux traditionnels.

Afin de cultiver un esprit constructif et positif, j’ai envie de vous faire part des constats qui m’ont marqué en 2020 et qui nourrissent mes réflexions en tant qu’entrepreneur et professionnel dans le domaine des nouvelles technologies.

1 – Les organisations savent s’adapter

Le télétravail est devenu la norme en un temps record, alors qu’il était marginal en France auparavant.
Les managers comme les employés ont inventé de nouvelles façons de travailler en conservant efficacité et esprit d’équipe.
En support, les entreprises ont mis en place les infrastructures et outils nécessaires au travail à distance.

Et pourtant… les projets qui impactent les organisations sont souvent complexes.
Les collaborateurs sont réticents et les managers frileux à l’idée de se lancer dans une démarche de conduite du changement.

Alors pourquoi le télétravail généralisé s’est-il mis en place si vite ?

Je répondrais : parce que les objectifs étaient clairs et partagés par tous. Il fallait préserver notre santé et nos revenus.

Que peut-on en déduire ?
Un projet qui embarque l’ensemble de l’organisation et dont les bénéfices sont évidents pour tous les acteurs est un projet qui marche.

2 – Pour survivre, une entreprise doit savoir se réinventer

Une boutique de jouets qui propose un service de Click and Collect.
Un atelier de céramique qui se lance du jour au lendemain dans la vente en ligne.
Un coach sportif qui propose des séances d’entraînement à distance.
Une librairie qui développe sa présence sur le web.
Une entreprise de lingerie qui conçoit et produit des masques de protection.

Quelques exemples parmi d’autres de professionnels qui ne baissent pas les bras. Qui adaptent leurs offres, parfois avec les moyens du bord, pour survivre.

Cela me touche personnellement. J’ai dû me réinventer moi aussi cette année ; c’était un pari et j’en ai fait un succès.

Rester attentif et proactif. Savoir adapter mes services quand il le faut, en gardant l’esprit ouvert : voilà comment je veux continuer à faire avancer Kromatic dans les années à venir..

3 – Notre Société est inventive et solidaire

Peur de la maladie, des difficultés financières… Nous aurions pu nous replier sur nous-mêmes et vivre dans la méfiance.

Et pourtant, contre toute attente, notre Société qu’on dit individualiste a su faire preuve de solidarité.

Des entreprises en sous-activité ont proposé à leurs collaborateurs de faire du bénévolat sur leur temps de travail.

Des salariés en chômage partiel se sont investis dans des associations.

En rejoignant la coopérative d’activité Graines de SOL, j’ai fait le pari du collaboratif pour Kromatic, et je m’en félicite. L’entraide, la convivialité et la dynamique de groupe sont pour moi des moteurs, surtout en ces temps troublés.

Je suis heureux de voir que ces valeurs sont également bien présentes, plus largement, dans notre Société.

Quand je vois un lycéen qui conçoit une visière de protection et l’imprime en 3D pour les soignants de sa ville. Et quand je vois l’entreprise Dyson, qui dès le mois de mars, présentait un respirateur construit sur la base d’un moteur d’aspirateur…

Je me dis que notre capacité d’innovation est sans limite, que même les projets les plus fous ont une chance d’aboutir.

4 – Le monde d’après ne doit pas ressembler au monde d’avant

Vous le savez peut-être, je suis sensible aux causes environnementales et animales.

Cette pandémie, tel un électrochoc, a permis à de nombreux humains de réaliser à quel point il est urgent d’agir pour cesser de détruire notre planète.

La catastrophe qu’on nous annonce depuis longtemps et qui semblait lointaine voire hypothétique pour beaucoup, est devenue palpable.

“La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent.”
Albert Einstein

J’espère de tout cœur que cet épisode douloureux aura un impact significatif sur les comportements de chacun.

Pour ma part, j’éprouve le besoin d’aller plus loin dans mon engagement. Je veux une activité alignée avec mes valeurs.

Sites web basse consommation, choix d’hébergeurs et partenaires éco-responsables, prolongation de la durée de vie des équipements…. J’ai fait le choix d’accentuer ma démarche autour de la green IT.

Voici donc les belles leçons que je retiendrai de l’année 2020.

Nous espérons tous des jours meilleurs en 2021, mais la route est encore longue.

Ce que je vous souhaite à tous : avancer.

Sans attendre. Dans le respect des autres. Dans le respect de vous-même.

Que votre monde d’après soit celui dont vous rêvez.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.